Comment prévenir et éviter une infestation de puces ?

Comment prévenir et éviter une infestation de puces ?


Comment prévenir et éviter une infestation de puces ?

Parmi les autres vermines qui peuvent affecter vos biens, les puces sont sans doute l’un des envahisseurs les plus problématiques. Ce sont de petits insectes parasites qui se nourrissent du sang de leurs hôtes et peuvent générer de graves complications, tout en étant trop difficiles à identifier.

Ces parasites peuvent causer beaucoup d’inconfort et de maladies non seulement à vos animaux domestiques, mais aussi à votre famille et aux personnes qui vivent avec vous. Parce qu’elles sont si petites et agiles, les puces peuvent facilement se cacher en dehors de votre champ de vision. Ainsi, ils peuvent se reproduire et infester votre maison sans que vous le remarquiez.

Les signes avant-coureurs apparaissent tardivement, lorsque ces envahisseurs ont pris possession de votre propriété et qu’ils mordent, font des taches noires sur vos meubles ou vos rideaux, et grattent continuellement vos animaux domestiques.

Si vous avez ce terrible problème est que vous voulez vous débarrasser de ce parasite indésirable, vous êtes au bon endroit. En tant qu’AKL Exterminateur, experts dans l’extermination et le contrôle des nuisibles de toutes sortes, nous vous expliquons comment vous pouvez prévenir et éviter un fléau de puces, dans votre propriété.

La lutte contre une infestation de puces est un long combat qui peut prendre jusqu’à des jours ou des semaines, selon la reproduction et l’infestation de ce parasite. Mais avec des conseils professionnels et les bons produits, l’élimination de ces envahisseurs sera simple. Commençons !

Que sont les puces ? Quels sont les problèmes qu’elles causent ?

Que sont les puces ? Quels sont les problèmes qu'elles causent ?

Les puces sont une espèce de petits insectes non volants. Ce sont des parasites externes qui se nourrissent du sang de leurs hôtes, en particulier les mammifères et les oiseaux. Ces insectes sont de couleur rougeâtre avec un corps aplati. Les puces adultes peuvent atteindre 3 millimètres.

Bien qu’ils ne puissent pas voler, ils ont des membres incroyablement forts, qui leur permettent de sauter jusqu’à 50 fois la longueur de leur corps, ce qui facilite leurs déplacements d’un hôte à l’autre (entre un animal et un autre, ou un humain). En outre, ils ont des cavités buccales spéciales, qui percent la peau pour aspirer le sang.

Le cycle de vie des puces

Les puces se développent en quatre stades : sous forme d’œufs, de larves, de nymphes et adultes. Les puces femelles doivent se nourrir de sang pour déclencher la reproduction en masse et la maturation de leurs petits. Le problème est qu’ils se reproduisent toute l’année sur leurs hôtes.

Ne vivant que 18 à 21 jours, la reproduction de ces parasites est constante, en fonction des conditions climatiques et environnementales. Par conséquent, l’infestation peut se produire à un rythme accéléré et l’hôte sera la source de nourriture de ces envahisseurs, tant que le cycle de vie se répète.

Problèmes causés par les puces

Les puces provoquent des démangeaisons et des morsures sur votre corps et celui de vos animaux domestiques, ainsi que des croûtes, une perte de cheveux et une faiblesse, si elles consomment beaucoup de sang. Mais le malaise ne se limite pas à cela, car les puces sont des vecteurs reconnus de maladies très graves, dont il faut prendre soin.

Ces parasites peuvent transmettre des virus et des bactéries entre les animaux et les humains, produisant des maladies graves telles que le typhus murin, la tungiase et le virus de la myxomatose. L’une des maladies historiques les plus reconnues, transmise par les puces, était la redoutable peste bubonique.

Comment et où détecter une infestation de puces ?

Comment et où détecter une infestation de puces ?

Pour savoir si une infestation de puces ravage votre propriété, il y a quelques signes auxquels vous devez prêter attention. Habituellement, lorsque ces signes apparaissent, c’est qu’il y a déjà une grande infestation de ces parasites, et qu’ils se sont déjà reproduits pendant plusieurs jours dans votre propriété.

Taches noires

Les signes les plus évidents d’une propagation des puces sont : tout d’abord, les taches noires que vous pouvez trouver dans les coins de votre maison. Ces taches très laides sont composées de sang non digéré provenant des puces, qu’elles excrètent collectivement sous forme de matière fécale. Terrible !

Grattage excessif de vos animaux domestiques

Deuxièmement, si vous remarquez que vos animaux se grattent plus que d’habitude ou si vous identifiez des morsures sur leur corps, il est fort probable que les puces fassent leur truc. Une bonne façon de repérer les envahisseurs est de peigner la queue de vos animaux de compagnie avec une brosse spéciale.

Grattage excessif de vos animaux domestiques

Si, en peignant leur queue, vous remarquez des points noirs qui tombent de leur fourrure, c’est un fait certain. Vérifiez également les aisselles, le cou et derrière les oreilles de vos chiens ou chats, car ces zones chaudes et humides sont propices à la reproduction de ces vermines.

Les points noirs qui sautent

Troisièmement, si l’infestation de puces a atteint des niveaux disproportionnés, vous pourrez voir de multiples de ces parasites sauter librement sur vos meubles, rideaux et tapis. Ces points noirs sautillants sont les adultes qui, à tout moment, se reproduisent à nouveau.

Comme les puces ont des corps petits, agiles et blindés, il est presque impossible de les détecter précocement et de les écraser. Souvent, ils peuvent proliférer dans votre tapis et se cacher dans vos tissus d’ameublement, sans que vous sachiez qu’une colonie de ces parasites envahit votre maison.

Piqûres et réactions allergiques

Si vous présentez des taches rouges entourées de halos rouges, des éruptions cutanées, des ruches et même des gonflements à ces endroits, les puces se sont sûrement nourries de vous. Les piqûres de puces génèrent une réponse immunitaire de votre corps, qui réagit contre la salive de ces parasites.

En général, les puces piquent entre le bas des jambes et les pieds, mais des morsures peuvent également apparaître sur les bras, le cou et la poitrine. La substance chimique que votre corps libère pour combattre la morsure (histamine) produit une bosse et un gonflement caractéristiques, qui aggravent les démangeaisons.

Des complications surviennent lorsqu’une personne a une réaction allergique disproportionnée aux piqûres de puces. Votre système immunitaire peut réagir de manière excessive et libérer plus d’histamine que nécessaire, ce qui peut provoquer une maladie anaphylactique.

Cette maladie peut entraîner des démangeaisons très intenses, une éruption cutanée sur tout le corps, un gonflement du visage, des mains et de la bouche et, pire encore, un essoufflement et même des difficultés à respirer. Si vous présentez ces symptômes, il ne fait aucun doute qu’une infestation de puces a attaqué votre propriété.

Comment traiter et prévenir une infestation de puces ?

Comme on dit, la prévention vaut deux fois mieux et elle est la mère de la sagesse. L’élimination d’une infestation de puces est souvent un processus long et frustrant qui demande beaucoup de travail et de patience, car il faudrait éradiquer tous les sites de reproduction des puces et fouiller chaque recoin de votre propriété.

Toutefois, pour éviter ces nuisances et une éventuelle invasion et infestation de puces dans votre maison, votre lieu de travail ou tout autre bâtiment, nous vous recommandons ici une série de mesures préventives, qui vous aideront à ne pas souffrir d’un fléau de ces parasites gênants :

Passez l’aspirateur et nettoyez fréquemment

En passant fréquemment l’aspirateur sur le sol, les tapis et tous les tissus d’ameublement de votre chambre, vous contribuerez à éliminer les puces cachées dans ces coins, ainsi que leur progéniture. Nettoyez dans les endroits où vos animaux se couchent ou dans les endroits chauds et humides où il n’y a pas beaucoup de soleil.

Vous pouvez également utiliser un aspirateur à main pour enlever les puces des meubles, des décorations, des lits et entre les fibres des draps. De plus, ne jetez pas le sac poubelle à l’intérieur de votre propriété, mais à l’extérieur, pour éviter le risque que les puces s’échappent et infestent tout à nouveau.

Gardez votre pelouse tondue et votre jardin dégagé

Tondez votre pelouse régulièrement pour éviter que votre jardin ne soit infesté de puces, car celles-ci y prospèrent et peuvent facilement y sauter et prendre vos animaux domestiques comme hôtes.

Un bon conseil est de répandre des copeaux de cèdre (les puces détestent cette essence) parmi les arbustes et les plantes. De plus, vous pouvez attraper des nématodes dans les jardineries. Ces vers consomment les œufs de ces parasites et contrôlent la propagation des puces.

Baignez et contrôlez régulièrement vos animaux de compagnie

Vos animaux domestiques sont les principaux vecteurs de transmission et d’infestation des puces, vous devez donc les baigner constamment avec des shampoings spéciaux ou des répulsives anti-puces. Vous pouvez acheter ces produits avec les extraits naturels qui vous conviennent le mieux, ou que votre vétérinaire vous recommande.

Cela permettra de briser le cycle de vie des puces sur vos animaux de compagnie et de les protéger contre toute menace. Nettoyez également les lits et les coins où vos animaux dorment ou se reposent fréquemment, car si vous ne désinfectez pas ces endroits, les bains ne seront pas très utiles, en raison de la réinfection.

Surveillez la saison des puces

En général, les puces (et les tiques aussi) ont une période de reproduction élevée entre l’été et le printemps, et prolifèrent dans la chaleur. Faites attention à vos animaux domestiques et à tout espace de votre maison qui pourrait devenir un point chaud pour les puces, de préférence les coins sombres.

Éviter le contact avec les animaux errants

Toujours, en ce qui concerne vos animaux de compagnie, il est préférable d’éviter tout contact avec les animaux errants avec vos amis à fourrure. Ces animaux n’ont pas de contrôle hygiénique et sont très susceptibles d’infecter rapidement vos chiens ou vos chats avec ces parasites.

Utiliser des produits anti-puces

Un bon moyen de lutter contre les puces est d’utiliser des produits anti-puces (surtout si vous avez des animaux de compagnie). Ces produits peuvent être appliqués sur les sols, les meubles, les tapis et les patios, afin d’éliminer les œufs et les larves de ces petits envahisseurs.

Les présentations sont innombrables : sprays, poudres anti-puces, insecticides, colliers anti-puces pour animaux de compagnie, lotions anti-puces, etc., à vous de décider lequel est le mieux adapté à votre maison ! Essayez également de vérifier la composition de ces derniers et assurez-vous qu’ils ne sont pas nocifs pour vous ou vos animaux domestiques.

Comment prévenir et éviter un fléau de puces

Maintenant que vous savez tout sur les puces et comment prévenir un fléau de ces parasites sauteurs, qu’attendez-vous pour appliquer ces mesures utiles afin d’éviter une infestation massive qui vous causera de nombreuses complications ? Et si vous êtes déjà confrontés à une invasion de ces vermines, n’hésitez pas à nous appeler !

Chez AKL Exterminateur, nous sommes des professionnels de l’extermination et du contrôle de tout type de parasite, et nous vous aiderons sans aucun mot ! En outre, nous vous proposons différents services et produits que vous pouvez trouver dans notre boutique en ligne, pour lutter contre toutes sortes d’envahisseurs, des araignées aux rongeurs.

Vous pouvez nous trouver au 5333 Boul. Laurier, bureau 128 Terrebonne, J7M 1W1. Nous garantissons la qualité et la garantie de nos services. Et vous savez, si vous avez des problèmes avec une infestation de puces, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur l’image ci-dessous ! Nous prenons les appels à tout moment !

 

Contactez-nous