Comment devenir exterminateur au Québec ?

Comment devenir exterminateur au Québec ?


Comment devenir exterminateur au Québec ?

S’aventurer dans le monde de la lutte contre les parasites et de l’extermination peut être une aventure plutôt intéressante et complexe. Le métier d’exterminateur peut vous sembler effrayant, voire inconfortable, simplement parce que vous avez affaire à des insectes et des rongeurs de toutes sortes. Mais c’est certainement un travail gratifiant et honnête.

Rares sont les courageux qui osent s’engager dans cette profession, et il faut certainement beaucoup de compétences, d’intégrité et, surtout, une formation spécialisée dans la lutte contre les parasites et l’utilisation des pesticides. Cela est dû à l’ensemble des règlements et des dispositions légales en vigueur.

Devenir un exterminateur au Québec est une tâche quelque peu intimidante. Mais avec la bonne préparation et la motivation nécessaire, vous pourriez devenir un contrôleur antiparasitaire reconnu dans votre province.

Mais vous devez d’abord satisfaire à toutes les exigences établies par la loi québécoise, ainsi qu’obtenir tous les permis et certifications, ce qui vous donnera la garantie que vous avez toutes les connaissances, les compétences et les aptitudes nécessaires pour être exterminateur.

Vous voulez savoir ce que sont ces permis et certifications ? Vous voulez en savoir plus sur la réglementation québécoise en matière de lutte antiparasitaire ? Alors vous êtes au bon endroit !

En tant qu’AKL Exterminateur, experts en extermination et contrôle des parasites de toutes sortes, nous vous expliquerons ici tout ce que vous devez savoir pour devenir un exterminateur de renom au Québec. Commençons !

Généralités et exigences minimales

Généralités et exigences minimales

Les contrôleurs de parasites et les fumigateurs sont ceux qui sont chargés d’inspecter et d’éliminer toute infestation, dans les bâtiments et les zones extérieures. Ceci afin d’éradiquer tout insecte ou rongeur nuisible et destructeur qui menace l’intégrité et la santé des personnes.

Selon les statistiques de la Banque d’œuvres du gouvernement du Canada, un exterminateur ou un contrôleur de parasites au Québec peut gagner entre 13 et 33 dollars canadiens de l’heure, selon son niveau d’expertise. En tout état de cause, ce travail est généralement très exigeant, en raison de toutes les connaissances et compétences relatives aux parasites.

Comme établi par le gouvernement du Canada, les exigences minimales pour postuler à ce travail sont les suivantes :

  • Que vous avez terminé vos études secondaires.
  • Vous devez vous être spécialisé dans un cours de lutte contre les parasites ou d’extermination. Plusieurs mois de formation dans ce domaine sont également nécessaires. Cela peut se faire par le biais de programmes offerts par chaque province, selon les règles et les lois en vigueur.
  • Une licence selon la province, et dans ce cas, le Québec, pour l’utilisation et l’application des pesticides, selon sa réglementation.

Vous pouvez également tenir compte d’autres exigences importantes, telles que la maîtrise de l’anglais et du français, une bonne attitude, un dossier impeccable et, bien sûr, la volonté de travailler dans le domaine de la lutte contre les parasites et de l’extermination.

Dispositions légales pour devenir exterminateur au Québec

Pour que vous puissiez demander à devenir exterminateur de parasites dans la province de Québec, il est essentiel que vous connaissiez les principaux points concernant le service de lutte antiparasitaire, tels qu’ils sont énoncés dans le Règlement de 1997 sur les permis et certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides.

Ce règlement, émis par le gouvernement du Québec, détaille tous les permis et certificats, afin qu’une personne puisse exercer et travailler en vertu de toutes ces dispositions légales, en tant qu’exterminateur autorisé et licencié.

Voyons donc quelles sont les sections essentielles que vous devez connaître pour devenir un expert en matière de lutte antiparasitaire :

Quels sont les règlements ?

Quels sont les règlements ?

Le règlement sur les permis et certificats pour la vente et l’utilisation des pesticides a pour fonction de réglementer la classification de tous les produits chimiques, herbicides et pesticides, en fonction des niveaux de risque pour l’environnement et la santé humaine.

En outre, elle exige des personnes ou des entreprises qu’elles détiennent un permis pour exercer différentes activités classées, selon les classes de pesticides (achat, vente et application). Il prévoit également l’obligation pour les détenteurs de renouveler, de maintenir et de signaler au ministère tout changement concernant les transactions et les utilisations de pesticides.

De même, ce règlement détaille les titres, permis et certifications qu’une personne peut obtenir, afin de garantir des conditions de travail sûres et une bonne gestion des pesticides et des produits chimiques utilisés dans les services de lutte contre les parasites.

Classification des pesticides au Québec

Selon le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, les pesticides qui peuvent être utilisés pour la lutte contre les ravageurs et l’extermination sont classés comme suit :

 

Classification des pesticides au Québec

Le système de permis et de certificats

Pour devenir exterminateur, au Québec, vous devez être classé par le système de permis et de certificats du Règlement (1997). Cette mesure vise à garantir que les vendeurs et les utilisateurs de pesticides, des classes de risque les plus élevées, répondent aux exigences de qualification.

Par conséquent, un permis délivré par le ministre est nécessaire, en fonction des classes de pesticides autorisées et désignées pour la vente, l’achat et l’application. Les permis sont classés en quatre classes (A, B, C et D), en fonction des activités déterminées et décrites dans le règlement (1997).

De toutes ces classes, celle qui nous intéresse, pour devenir un exterminateur rémunéré (faire payer ses services), vous aurez spécifiquement besoin du permis C. Il s’agit d’un permis de travail rémunéré, qui autorise l’utilisation de pesticides des classes 1 à 4.

Le permis de travail rémunéré de la classe C comprend 11 sous-classes (C1 à C11), et parmi celles-ci, celles qui concernent et incluent le service de lutte antiparasitaire sont les suivantes :

Sous-classe C5 (demande d’extermination)

Selon le règlement (1997), cela comprend les méthodes d’application (autres que les aéronefs) pour détruire et contrôler les animaux (vertébrés ainsi qu’invertébrés) qui attaquent les plantes, provoquent des maladies et sont nuisibles pour l’homme dans les espaces clos (bâtiments, véhicules, conteneurs).

Sous-classe C6 (demande de fumigation)

Selon le règlement (1997), cela comprend « l’application des gaz suivants à toutes fins par fumigation dans un espace clos ou confiné : bromure de méthyle, dioxyde de carbone, fluorure de sulfuryle, oxyde d’éthylène et phosphine ».

Sous-classe C9 (Demande de contrôle des insectes piqueurs)

Selon le règlement (1997), il couvre « l’application d’un pesticide des classes 1 à 3 et 4, selon une méthode d’application autre que par aéronef, dans un environnement aquatique afin de détruire les larves d’insectes piqueurs, ou dans l’atmosphère afin de lutter contre les insectes piqueurs adultes ».

Durée de validité et coût des permis

Les permis d’exterminateur sont valables pour une période de trois ans. Les prix dépendront de la classe ou sous-classe enregistrée et seront ajustés chaque 1er janvier, en fonction du taux d’augmentation de l’indice général des prix à la consommation au Canada.

Le prix s’applique à chaque lieu, à partir d’une entreprise où le service est offert. Par exemple, une entreprise d’extermination qui exerce plus d’une activité couverte par le règlement (1997), avec deux ou plusieurs établissements, devra payer un double montant, selon les classes ou sous-classes d’activités qu’elle exerce.

Le coût du permis reste le même, même si vous demandez plus d’une sous-classe au sein d’une même classe (C ou D). Pour devenir exterminateur (classe C), les frais que vous devrez payer pour la délivrance d’un permis, tel que prévu dans la réglementation québécoise, seront

  • Pour un permis de classe C : 695 $CAN.
  • Pour un permis temporaire de classe C : 308 $CAN.

Obligations des titulaires de permis

Une fois que vous aurez obtenu votre permis, pour être exterminateur de parasites, vous devrez remplir certaines obligations au titre de ce permis. Par exemple, vous devrez informer le bureau régional du ministère de toute modification apportée aux informations contenues dans votre dossier si vous souhaitez renouveler ou modifier votre permis.

Certifications

Au Québec, pour devenir exterminateur, vous devrez posséder un certificat afin de pouvoir travailler avec des pesticides, selon les permis et les activités que vous exercez. Ces activités nécessitent un certificat, qui correspondra aux classes et sous-classes de certificats décrites dans le règlement (1997).

Pour faire une demande de permis d’exterminateur de classe C (dans les sous-classes C5, C6 et C9), vous aurez besoin des certificats suivants : CD5, CD6 et CD9.

  • CD5 pour la demande d’extermination.
  • CD6 pour la demande de fumigation.
  • CD9 pour l’application de la lutte contre les insectes piqueurs.

Si vous n’avez pas ces certificats, vous ne pourrez pas travailler comme exterminateur au Québec, car vous n’aurez pas les permis nécessaires pour utiliser les pesticides autorisés et vous ne serez pas autorisé à faire appel à un service de lutte antiparasitaire (avec ou sans la supervision d’un autre titulaire présent).

Durée de validité et coût des certificats

Selon le règlement (1997), le certificat est valable cinq ans, quelles que soient les classes ou sous-classes demandées. Le prix des certificats est ajusté à partir du 1er janvier, à un coût de 196 dollars canadiens, qui sera ensuite ajusté en fonction du taux d’augmentation de l’indice général canadien des prix à la consommation.

La dernière étape : l’examen pour l’obtention d’un certificat

La dernière étape : l'examen pour l'obtention d'un certificat

Pour obtenir un certificat reconnu par le ministère, et ainsi devenir exterminateur, vous devez d’abord passer un examen. Ce test est basé sur le respect de la loi sur les pesticides, où vous serez évalué sur toutes les connaissances indispensables, sur la lutte contre les parasites et les pesticides.

Vous devez vous préparer et étudier. Une autre option viable est de participer à des cours et des guides de formation, conçus et préparés par la Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec (SOFAD), en collaboration avec le ministère.

Et bien que la formation dispensée par le ministère lui-même ne soit pas obligatoire, il est préférable de s’y inscrire, car vous pourrez ainsi en apprendre davantage sur l’utilisation et l’application des pesticides. Nous vous recommandons donc de vous inscrire à ces formations, afin de moderniser et d’accroître votre niveau de connaissances sur les pesticides et les parasites, au Québec.

Les examens sont proposés à la fois dans le cadre des programmes d’études professionnelles du ministère de l’éducation et de l’enseignement supérieur (MEES), et par l’intermédiaire des universités. Et si vous vous inscrivez à ces cours, vos chances de réussite en tant que candidat augmentent considérablement.

Et si vous souhaitez obtenir différents certificats, comme le prévoit le règlement (1997), vous devrez passer plusieurs examens pour obtenir ces certificats, en fonction des différentes activités de lutte contre les parasites. D’autres examens disponibles au niveau secondaire, collégial et universitaire peuvent également être reconnus pour obtenir une certification dans différentes classes ou sous-classes.

En outre, vous pouvez vous entraîner avec des tests préliminaires en ligne, qui vous permettront de mesurer vos connaissances avant de passer l’examen final de certification. Ces tests servent d’invites, comprenant 25 items. Les réponses sont corrigées instantanément et vous pouvez voir vos résultats.

Vous pouvez également trouver d’autres formes de formation, dispensées par des écoles publiques et privées, ainsi que par des instructeurs privés et certifiés.

Comment demander un certificat ?

Si vous comptez faire une demande tout au long de cette procédure, vous devez présenter votre demande au bureau régional en remplissant le formulaire prévu à cet effet, prouver que vous avez réussi l’examen reconnu par le ministère et payer les frais de certificat.

Ainsi, vous serez accrédité comme exterminateur autoriser au Québec. Et si vous avez d’autres questions sur les procédures et règlements spécifiques, vous pouvez consulter toutes les informations ici, sur le site du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, de Québec.

Maintenant que vous connaissez cette information importante, pour devenir exterminateur au Québec, n’hésitez pas à vous inscrire et à vous former pour obtenir votre certification ! N’oubliez pas de suivre toutes les directives et dispositions légales, ainsi que de passer l’examen et de payer vos frais.

Et si vous souffrez d’une infestation de parasites, que vous ne pouvez pas l’éradiquer seul et que vous avez besoin de toute urgence de l’aide d’une entreprise spécialisée dans les parasites, n’hésitez pas à nous contacter ! Chez AKL Exterminateur, nous sommes des professionnels de l’extermination et du contrôle de tout type de parasite.

Nous vous aiderons sans rien dire ! En outre, nous vous proposons différents services et produits que vous pouvez trouver dans notre boutique en ligne, pour lutter contre toutes sortes d’envahisseurs, des araignées aux rongeurs. Nous offrons nos services dans les différentes provinces du Québec.

Vous pouvez nous trouver au 5333 Boul. Laurier, bureau 128 Terrebonne, J7M 1W1. Nous garantissons la qualité et la garantie de nos produits et services, contre tout parasite envahissant. N’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur l’image ci-dessous ! Nous prenons les appels à tout moment !

 

Nous contacter, Cliquant ici